Addiction : comment définitivement tourner la page?

Bonsoir à tous,

Je suis nouvelle sur ce forum
Je cherchais… du réconfort et peu être des témoignages similaire à ce que je ressens actuellement.
Je me suis mise à jouer de manière très compulsive aux casinos en ligne, au départ c’était plutôt résonnable et de mois en mois j’ai perdu la raison.

J’ai tenté plusieurs fois d’arrêter, puis je finis toujours par contourner tout ce que j’ai mis en place. Cette semaine j’ai dépensé quasiment 1000 euros tous les jours essayant désespérément de me refaire du jour précédent…

Je pense que je suis à 25 K de perte en 1 an en enlevant mes gains (parfois très beau)

Auj je me suis inscrire sur tout les casinos et j’ai fait des demandes d exclusion dans tous, installer Gamban et j’espère ne plus y retourner.

Je me sens malade, ridicule, morte de honte.

Je vous souhaite bon courage.

7 « J'aime »

J ai en plus demander des acomptes sur mon salaire du mois prochain la totalité yvest passée

Bonjour, c’est super que vous ayez enfin osé en parler à votre compagnon. Croyez en vous vous allez vous en sortir

5 « J'aime »

Bonjour je comprends ce que vous vivez. Pour bien faire, il faut confier vos moyens de paiement à une personne de confiance et ne les utiliser que pour l essentiel. Courage ce n’ est pas facile les premiers temps

3 « J'aime »

je ne m’en suis pas sorti mais les jours sont tellement meilleurs qu’il y’a quelques années
a mon inscription sur ce forum je claquais la totalité de mes revenus (smic de +- 1250€ a l’époque où même smic a temps partiel… + 200€ de prime a l’emploi, ce qui nous faits le montant du smic actuel en somme…)
Puis des périodes de creux, des périodes a 500€ le mois et d’autre a 2500 en creusant et trouvant tous les subterfuges possibles et mensonges inimaginable pour que la conseillère bancaire monte le découvert

A l’heure actuelle j’ai encore des dérives car ce mois ci tout y est passé, une fois de plus.
Cependant les mois d’avant je me suis contrôler et j’ai pu vivre quelques mois normales (avec le jeu qui hantait mes pensées bien sur)
Preuve que tout est possible et que
le combat ne s’arrête jamais avec le jeu

Prenez bien soin de vous et courage.

8 « J'aime »

Je pensais que vous aviez arrêté de jouer le jour où vous avez commencé à écrire. Quel dommage tout cet argent perdu

3 « J'aime »

Impossible j y arrive pas suis complètement malade et perdue

1 « J'aime »

Il faut vous faire aider c est très dur, on tombe dedans tellement vite. Mais là vous risquez gros. Il me semble que vous avez un tout petit. Il faut prendre soin de vous , il a besoin de sa maman en bonne santé physique et mentale. Il a plein de solutions, vous allez trouver

3 « J'aime »

Bravo pour votre témoignage et votre prise de conscience. Il ne faut pas culpabiliser car il s agit d une pathologie.
A un moment donné il faut agir et sortir de cette enfer qui vous pourrit la vie.ca passe par un équilibre de vie(famille vie sociale activités …)
Chacun sa methode pour s en sortir.
De toute façon on ne se refait jamais au casino ,on creuse sa tombe au fil du temps.
Courage à vous

5 « J'aime »

Un.jour tu en sortiras définitivement. Il te faut maintenant ce declic nécessaire pour dire STOP.
Il faut parfois du temps chacun réagit à sa façon par rapport à son addiction.
Tu es tellement lucide et plein de bon sens ce qui est plutôt rassurant pour t en sortir, courage!

5 « J'aime »

Vraiment tu joues avec le Feu!
A un moment donné il faudra choisir :ta Famille ou le jeu.
Tu t enfonces de plus en plus et cela te mène droit dans le mur avec les dégâts collatéraux inévitablement.
Certes c est dur mais tu ne peux pas continuer de la sorte.
Sur ce forum on echange et on cherche du reconfort car on a souvent honte.on ne comprend pas comment on a pu tomber si bas…certes c’ est un travail de longue haleine mais indispensable pour guerir …et surtout revivre sereinement.
Bien à toi

5 « J'aime »

J en suis sincèrement désolé de ce que tu vis!
Ne prends aucune décision de façon hâtive…
Essaie d analyser tes forces : tu as un job un enfant et un conjoint.
Tu es actuellement dans le dur malheureusement mais tu vas t en sortir si tu crois en toi et fixe un plan.
Le jeu t a detruit tu en as bien conscience maintenant
Ton vécu t a fragilisé et t a conduit dans les méandres du vice…c est à bannir.
D abord prends soin de toi et retrouve des forces.
Un jour à la fois!

3 « J'aime »

Bonjour
J espère que votre conjoint sera vois appprter l aide dont vous avez besoin ce n est pas faible cette situation le jeu a vraiment une emprise sur nous c est horrible mais déjà vous avez réagis tout de même
Pour vous en sortir

2 « J'aime »

Bonjour ,

je suis désolé de lire ton désespoir et suis de tout cœur avec toi !

j’ai juste une question (qui peut être retirer si tu estimes que c’est inapproprié )
as-tu fait un bilan avec un spécialiste afin de savoir si ce qui t’as conduit à cette dépendance n’est pas le fait d’une dépression post-partum
il me semble que ton petit bout à 19 mois
tu en as parlé à ton conjoint j’estime que c’est un immense pas franchi , ce n’est donc pas le moment de baisser les bras mais de continuer sur ta lancée
tu vas retomber puis te relever l’important est de continuer chaque jour un peu plus

nous autres les forumeurs nous pouvons t’apporter du réconfort et de la compréhension mais il faut consulter un spécialiste lui seul pourra t’aider !
courage :muscle:

4 « J'aime »

Étape par étape on s en sort il faut vous faire aidé et être entourer ça sera difficile mais ça ira . Bon courage

3 « J'aime »

Je vous comprend, du moins en partie, comme probablement beaucoup d’autres personnes ici.
Vous savez j’ai tout fait pour essayer d’arrêter de jouer, et j’y suis toujours retourner… je trouve que chaque rechute de jeu est pire qu’avant .

Je sens votre tristesse et votre désarroi. Je crois qu’on est les seuls à pouvoir y mettre un point final, nous sommes les capitaines de cette addiction.
Il faut résister, et oublier tout l’argent perdu, on a pris le risque de le jouer, c’est fini.
Sachez qu’on est quasiment tous confronté à un moment donné à des emmerdes avec ce genre de dépendance, il faut les stopper avant qu’elles ne nous dépassent vraiment.

Peut être effectivement vous devriez aller voir un médecin (j’ai lu vos messages plus loin dans la conversation) car vous ne devriez pas avoir de pensées si noires.

Donnez des nouvelles, prenez soin de vous.
On s’en sortira !

4 « J'aime »

Merci de votre réponse! Ça m’a fait plaisir d’avoir des p’tits message de soutien ce matin au réveil.

Je ne veux pas me priver de mes moyens de paiement, car je me dis que je ne suis pas une enfant, que je dois simplement être plus forte… et sans carte, je trouverai d’autre moyen si j’ai une pulsion, une carte prépayée acheté en ligne avec PayPal par exemple… :exploding_head:
Je me suis exclue de tous les casinos principaux même sans si avoir joué, j’ai créé le compte pour m’auto exclure directement! :sweat_smile:
Dans quelques semaines, ça ira mieux, je l’ai déjà fait, il ne faut juste jamais rejouer…

3 « J'aime »

D’où sa colère… qu.on peut comprendre sur le coup, mais ça a l’air quelqu’un de bien, qui tiens à toi, enfin je pense.

Tu as fais le pas de tout lui dire, et je suis pour la transparence dans un couple, le mensonge n’amène que des discordes, un jour ou l’autre il te retombe dessus comme un boomerang :woman_shrugging:t5:

Maintenant que tu lui as tout dit, ne recule pas en ayant des pensées destructrices.
Si tu lui proposes de lui laisser tes comptes le temps que tu te « guérisses » est ce que ça ne le calmerait pas en même temps de vraiment t’aider? ?
Ça lui montrerait que tu sais que tu as vraiment un souci et veut absolument t’en sortir, mais que seule tu n’y arriveras pas.

Et non un enfant a énormément besoin de sa maman… imagine pour un enfant ce que ce serait, quand on lui poserait la question où est sa mère etc… C’est terrible pour eux.

Tu as fermé tout tes comptes, dit la vérité à ton conjoint, alors continues stp.

Que ton enfant soit ta force! Puise tout en ça !
C’est bien que tu aies pu en parler aussi ici.

Plein de courage tu veux t’en sortir tu vas y arriver, mais pas seule

4 « J'aime »

Bonjour,
pour les cas les plus extrêmes, le suivi nécessitera des années… ce n’est pas quelques séances avec un psy qui règlera définitivement le problème.
@nana46 a soulevé un point pertinent : la dépression, qui ne se guérit pas sans un traitement adapté. Tant que les idées noires seront présentes, la dépendance sera là, toujours tapie dans l’ombre. Il faut impérativement soigner ce mal-être pour pouvoir soigner l’addiction.
Certains joueurs ont consulté plusieurs spécialistes avant de trouver le bon, il ne faut pas hésiter à les « tester ». Le choix du psy est important également, car il faut se sentir bien en sa présence et avoir confiance afin de pouvoir tout lui confier.
Maintenant, je repense à ce que j’ai entendu (et constaté) plusieurs fois à propos des addicts (pas seulement aux jeux) : il faut que la personne dépendante fasse la démarche pour elle-même et non pour faire plaisir aux autres. La décision d’arrêter doit impérativement venir d’elle, sinon la volonté n’y sera pas vraiment.
Il faut prendre du temps pour son introspection et admettre que cette situation ne peut plus durer. Bref, il faut prendre le taureau par les cornes. Et s’imposer un protocole de soins doit être une priorité. À un stade aussi avancé / extrême où ni les dettes, ni le conjoint, ni les enfants ne réussissent à créer l’électrochoc ultime, c’est impossible d’y arriver seul-e avec uniquement sa foi en la nécessité de guérir. Certains conflits intérieurs sont à l’origine du mal-être ; il faut mettre le doigt dessus pour les régler / gérer. Parce qu’ils vous bouffent et vous poussent à jouer pour oublier. Mais surtout, surtout, il ne faut pas baisser les bras et laisser l’addiction gagner. Il est possible de s’en sortir, plusieurs membres l’ont déjà fait.

7 « J'aime »

Entièrement d’accord il faut qu’elle continue maintenant qu’elle a fait les premiers pas et sans soins ce risque d’être très compliqué. Ce qui est sur c’est que seule je pense qu’elle n’y arrivera pas

3 « J'aime »